Faut-il laisser un bébé pleurer la nuit ? La réponse Catherine Gueguen

0
331
Faut-il laisser un bébé pleurer la nuit ?
© Istockphoto

Depuis fort longtemps, cette question a fait couler beaucoup d’encre. Quand le bébé pleure la nuit, les parents ne savent plus quoi faire.

Est-ce qu’il faut le laisser pleurer sans intervenir pour qu’il se taise, ou au contraire, se réveiller pour le réconforter ?

Vous êtes perdu vous-aussi ? Ne vous en faites pas ! La pédiatre Catherine Gueguen nous dévoile des éléments de réponse.

Comme vous le savez sans doute, les pleurs du bébé est un sujet « complexe ». Parfois, le débat continue à l’intérieur de la même famille.

Chacun a un avis totalement différent, et on ne sait pas quoi faire. Est-ce qu’il faut laisser l’enfant pleurer la nuit ou intervenir ? La pédiatre Catherine estime que le tout-petit ne pleure jamais pour rien.

Les parents doivent donc intervenir pour découvrir ce qui lui gêne. C’est très important !

Que devons-nous faire ?

Pour qu’il arrête de pleurer la nuit, le plus simple est de le laisser dans son lit sans intervenir. Avec le temps, il comprendra que ses pleurs ne servent à rien et finira sans doute par se taire.

De nombreux parent recourent à cette situation et n’interviennent pas quand leur bébé pleure la nuit. Dans certaines situations, cela pourrait être efficace.

Mais pourquoi renonce-t-il à ses pleurs ? Tout simplement parce qu’il comprend que personne n’interviendra quand il en a besoin. Or, en matière d’éducation, il est déconseillé d’opter pour cette « technique », qui n’est pas bénéfique pour le développement de l’enfant.

Il est donc préférable d’intervenir quand il pleure en pleine nuit.

« D’abord, il faut savoir que l’enfant ne pleure jamais pour rien. Il pleure parce qu’il a besoin de quelque chose. C’est un appel. Et quand on laisse l’enfant pleurer tout seul, c’est un énorme stress. Il y a plein de molécules de stress qui sont sécrétées et qui peuvent vraiment endommager son cerveau », indique la pédiatre lors d’une interview avec le magazine Le Point.

Quand il sait très bien qu’il peut compter sur ses parents lorsqu’il pleure, son stress diminue significativement, ce qui l’aide à s’épanouir bien comme il faut.

Ne jamais laisser un bébé pleurer sans intervenir !

Un bébé que l’on laisse pleurer sans intervenir peut être traumatisé. Il pourrait aussi avoir des problèmes affectifs, des troubles du sommeil, de l’anxiété, des dépendances et des symptômes dépressifs, etc.

Ne pas réagir quand votre enfant crie ne lui fait pas du bien.

Selon les résultats d’une étude réalisée par des chercheurs britanniques, on apprend que les tout-petits dont les besoins sont toujours satisfaits beaucoup moins, comparé à ceux qui reçoivent moins d’attention.

Alors, si votre bébé pleure en pleine nuit, n’hésitez pas à vous levez de votre lit pour intervenir ! Il ne pleure sûrement pas pour rien.

Certes, c’est difficile de vous levez après une longue journée au bureau, mais c’est très bénéfique pour l’épanouissement de votre bambin.

Ne restez jamais les mains croisées ! Votre petit a besoin de votre affection.

Et pour finir en voici, ce qu’explique Catherine Gueguen dans une vidéo très intéressante et passionnante.

(une vidéo du magazine Le Point)

Avant de quitter le site je vous propose de lire aussi : Sommeil bébé : 14 conseils pour aider bébé à faire ses nuits

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here