Avoir des enfants rapprochés : bonne ou mauvaise idée ?

24
20600

Parmi les questions les plus posées dans ces jours « Avoir des enfants rapprochés : bonne ou mauvaise idée . « .

Bah, chaque maman a sa propre vision de voir les choses et cela diffère aussi d’un enfant à l’autre. Mais le plus important, avant de se lancer dans cette grande aventure, il est important que vous soyez bien préparés à ce qui vous attend.

Aujourd’hui, nous allons essayer de vous aider à décider en parlant des avantages et des inconvénients d’avoir des enfants rapprochés.

Les avantages d’avoir des enfants rapprochés : 

 

  • C’est une double dose de bonheur, un bébé dans ma vie, c’est le bonheur pour moi.
  • Du point de vue de certains enfants, avoir des frères ou sœurs à son lot de bénéfice, comme jouer ensemble, aller à la même école. Ils vivent comme des copains sur le même toit.
  • En cas de sexe identique, on peut faire des économies en terme vêtements, jeux etc…
  • niveau nourriture, ils mangeront presque pareils, même alimentation donc moins prise de tête.
  • Ils peuvent prennent leurs bains à deux donc gain de temps.
  • Pour les parents, s’il y a un grand écart entre vos enfants, cela signifie de vivre la fatigue deux fois de plus.
  • Vous ne serez jamais seul(e)… Vous ne connaîtrez jamais l’ennui, vous ne serez jamais en manque de discussion ou d’affection.
  • Si vous avez deux enfants rapprochés, vous profiterez d’un congé parental plus long, alors vous aurez le luxe de profiter de vos enfants le plus longtemps possible et vivre des moments inoubliables en tant que papa ou maman.

Les Inconvénients d’avoir des enfants rapprochés : 

 

  • Comme on a dit dans les avantages deux enfants, c’est une double dose du bonheur, mais il ne faut pas nier que ce soit aussi une double dose de bêtises. (Quand ils grandiront, ils pourraient devenir les meilleurs alliés contre leurs parents.)
  • Vous pouvez dire aussi adieu pour les sorties avec vos copines(copain) ou les sorties en amoureux sans payer de baby-sitter.
  • Un autre désavantage qui me fatigue personnellement, c’est la jalousie entre les deux enfants.
  • OUF, les couches et les biberons NE S’ARRÊTES JAMAIS (des couches, des couches et encore des couches)!!!!!!
  • Pendant un certain temps, vous allez oublier le sommeil.

Bon pour finir personnellement, je vous encourage à vivre cette expérience même, c’est un peu fatigant et parfois dur, mais quand ils grandiront vous serez soulagés et ça restera que de bons souvenirs.

N’oubliez pas de partager votre expérience ou votre avis avec nous dans un commentaire.

24 COMMENTS

  1. Les bagares et les disputes pour les territoires .pour les sortir les deux les achats chacun a son affaire.mon fils imite sa petite soeur et sa m’ennuie

  2. Des enfants rapprochés, c’est fatigant mais il y a tellement d’amour. Certes il y a la jalousie et les bagarres, mais ils adorent joués ensemble, ils font presque tout à deux, ils évoluent ensemble et en même temps, ils se consolent mutuellement. J’adore voir leur complicité, même si c’est pour faire de (grosses) bêtises.
    Niveaux couches, quand le second est né ma grande a cessé d’évoluer, dans le sens où elle n’a voulu parler ni commencer la propreté tant que son frère n’était pas prêt. Et maintenant ils ont 3 et 2 ans, et ils réclament ensemble le pot, ils s’aident pour apprendre à parler correctement et même à compter.

    Bref, avoir des enfants rapprochés, c’est une très bonne idée mais il faut se reposer par moment et avoir un mental d’acier parfois.

  3. Personnellement, j’ai eu 3 enfants en 3 ans. Ils ont aujourd’hui 3 ans, 20 et 5 mois. C’ est un bonheur quotidien que de les voir évoluer ensemble. Mais c’est aussi et surtout beaucoup de chamailleries , énormément d’organisation, une patience à toute épreuve et un moral d’acier. Ils sont en demande permanente. Entre les tètées, les couches, les repas, les siestes, les bobos, les câlins, les jeux, l’apprentissage de la nage, du vélo et j’en passe, des siestes….
    Il faut prendre en compte tout cela avant d’envisager des enfants rapprochés.
    Je ne regrette rien car je les aime plus que tout au monde mais parfois et même souvent je regrette de ne pas avoir une seconde rien qu’à moi. Sans compter les nuits où il y en a toujours un pour les interrompre ( cauchemar, pipi au lit, maladie, tètées ….)
    Voilà de quoi vous faire réfléchir. Sachez que pour vous raser les jambes ou vous épiler les sourcils , c’est pour une autre vie 😅.

  4. Mes filles Margaux 2 ans bientôt et Noélie 7 mois et.quelques jours sont la plus belle.chose au monde… elles ont 16 mois d’écart mais je vois déjà la complicité et l’amour qu’elles ont l’une envers l’autre

  5. J’ai trois enfants un garçon de 3 ans, un garçon 2 ans et une fille de 11 mois bientôt. Quand ma fille était nouveau-né c’etait un peu plus la course mais maintenant je m’habitue à la routine quotidienne meme c’est du travail. Mais je trouve que plus on a d’enfants et mieux on s’organise !
    Je suis heureuse de notre choix et ne regrette pas les avoir enchaîné. Alors bien sûr il y a de la complicité mais aussi beaucoup d’orages! Mais bon je trouve que ca n’a pas de charme que de les faire espacés car ils grandissent différemment. La au moins on est tranquilles pour tout et une bonne fois pour toutes ( couches, petits pots, tétées…) et je trouve que c’est mieux. Autre chose mes deux aînées font la même taille niveau vêtement donc c’est économique. Et à la rentrée de Septembre ils iront à la même ecole. Je récupérerais donc tout ce qu’a fait mon aîné auparavant!

  6. Bonjour,
    C’est plus fort que moi, je devais partager aussi mon expérience! Maman de 3 enfants (7, 6 et 5 ans), je suis entièrement d’accord avec l’ensemble de votre post et des commentaires mentionnés.
    Etre maman d’enfants rapprochés, c’est magnifique…Pour les raisons que vous avez évoquées (complicité entre enfants – praticité pour les vêtements, bains, repas et puis parce que je ne me voyais pas recommencer quelques années plus tard! ). J’ai en tête des moments de pure tendresse entre eux du jour où la deuxième est née, le regard de mon fils posé sur sa sœur : « enfin, te voilà! ». Cela me met toujours les larmes aux yeux tellement je trouve cela beau. Ils sont inséparables et idem avec la dernière.
    Mais il y a un point que je n’ai pas vu dans ce que j’ai pu lire : c’est le corps de maman! je ne sais pas vous, mais moi, je suis restée longtemps avec un ventre immonde. Au point que 6 mois après mon dernier accouchement, on me demandait de combien j’étais enceinte, en me laissant la place dans le métro!
    Moi qui ai toujours été très mince, mon corps a eu du mal à récupérer de ces 3 grossesses (avec grosse prise de poids, ok), sans parler de la fatigue physique, des problèmes de cheveux qui tombent, de l’acné, et d’une fatigue mentale qui s’est installée progressivement…
    Etre maman est un pur bonheur, mais rester femme est tout aussi important.
    Et pour ma part, c’est concilier les deux qui me semble le plus difficile lorsque l’on a des enfants rapprochés. Le commentaire sur l’épilation m’a fait sourire, mais est très juste, tout comme celui qui dit que pas de sortie sans payer de baby Sitter. D’ailleurs pour ma part, il n’a jamais été question de sortie ou de Week end sans eux depuis qu’ils sont là.

    Aussi, pour que le quotidien ne vire pas au cauchemar, il faut absolument être organisée! C’est le secret pour gagner du temps, pour ruser, pour ne pas se laisser envahir par l’ampleur de la tâche. Après, l’organisation vient avec l’expérience…on apprend à cuisiner vite, à connaitre quelle chose faire avant telle autre pour pouvoir tout concilier et garder un peu de temps pour soi.

    Et surtout, sur le plan professionnel, bien qu’il peut nous être reproché un manque de disponibilité, nous avons ces gros atouts de pouvoir gérer des centaines de choses à la fois, d’être réactives, résistantes au stress (et oui, il en faut!), multitâches, organisées, créatives, conciliantes et j’en oublie.

  7. Je partage aussi mon expérience j’ai 2 enfants rapprocher un de 1 ans le 2eme de 2 ans . Tout deux des frères qui on lair de plutôt bien s’entendre en tt cas pour le moment mais c’est réellement du bonheur . De mes voir ce réveillée en même temps de faire les même siestes donc repos complet pour les parents . Mais aussi le moment du bain top il joue ensemble cest trop chou. Le petit inconvénient reste pour led sortie oui pas toujours facile à s’organiser mais cela reste du domaine du possible lol. Je suis en tt cas une maman épanouie et heureuse avec mes 2 petit mec enfin 3 avec le papa lol.

  8. Ayant une soeur de même pas un an mon aînée, j’ai pu compter sur elle durant toute mon enfance adolescence et même près adulte, très timide je n’etait Jamais seule, oui je suis plutôt insociable et aujourd’hui encore malgres la distance elle est partis a 6h elle reste très présente au téléphone, j’ai renouveler l’experience Et j’ai aujourd’hui deux belles filles de 1ans et demi et 5mois, c’est merveilleux la grande souhaite déjà partager avec la plus petite, elle ne fond pas encore l’es bain ensemble, c’est vrai que la grande a toujours tandance a piqué la sucette, mais elle lui fait tjr des câlin et des qu’elle pleure elle vien Me voir en courant pour m’avertir, les couches les bibs tout est trop chou, pas de budget vêtement pour la seconde, elle partage une chambre commune et fond très bien les siestes et nuits ensemble, la grande ne peu pas dormir si elle ne vois pas la petite près d’elle dans son lit, elle lui lit même ses histoires livre sonore, j’espere que ça continuera ainsi, je ne ressent aucune grosse fatigue elles sont calme dorme a 20h et se lève a9h ça me laisse le temps pour ma série et mon repos, bon courage

  9. Oulala comme je me reconnais dans votre post.. c’est dire ! Le 1er a 5 ans la deuxieme a 4 ans le quatrieme a 3 ans et la dernière 9 mois. Les couches par millier le ménage que je peine à boucler je connais !.. Ainsi que les disputes incessantes qui comme vous peuvent me gacher la journée : quand on leur dit de jouer ensemble il ne veulent pas partager et quand on les sépare ils veulent subitement jouer ensemble allez comprendre… De quoi devenir chèvre. Sinon c’est vrai qu’on ne se rends pas forcément compte du bonheur qu’on a. La jauge affective etant tout le temps remplie. J’ai des amies sans enfants qui ressentent beaucoup de solitude… Solitude ce mot que je peine à connaitre et qui ne me ferait pas de mal de temps en temps ^^

  10. Bonjour, beaucoup de vrai dans tous ces commentaires! J’ai 4 enfants qui ont maintenant 17ans 1/2, des jumelles de 16 ans et un dernier de 14ans1/2 donc 4 en trois ans! Beaucoup de fatigue au début c’est sûr (surtout à l’arrivée des jumelles) mais pas de souci avec le dernier qui a suivi le mouvement et qui a eu le bon goût de bien et beaucoup dormir :)) Au-delà de l’organisation, le plus difficile pour moi a été la gestion des disputes, au point de me demander pourquoi j’avais voulu des enfants! En même temps je les élève seule depuis que la plus grande a cinq ans et j’ai eu du mal à trouver un peu de temps pour moi. C’est vrai que le mot solitude a été rayé du dictionnaire chez moi aussi. Actuellement ils s’entendent bien, voire très bien, et là c’est chouette. Et je me dis que ce sera bien trop calme un jour quand ils sont un peu trop présents et du coup je relativise.

    • Merci Frédérique, vraiment c’est agréable d’avoir 4 Enfants, personnellement si j’avais les moyens je veux avoir au moins 10

  11. Maman de 3 enfants 4 ans 2 an et demi et 10 mois c du bonheur aussi mais la je galère beaucoup car depuis que le dernière commence à bouger sourire jouer ma fille de 4 ans est devenue très distante avec son frère de 2 an et demi parfois même pas gentille avec lui alors qu il était inséparables avant l’arrivée du troisième pourtant je fait tout pour qu il soit complice malheureusement cela commence à partir 😥

    • C’est de la pure jalousie et c’est tout à fait normale, ne perdez pas d’espoir et travailler à éviter la jalousie entre eux. Biz Nawel <3

  12. J’ai eu 4 enfants en 4 ans. Magnifique pour les enfants, ils sont toujours ensembles et inséparables. Beaucoup d’amour à la maison, mais aussi beaucoup de disputes.
    Avec les enfants raprochés j’ai toujours beaucoup de travail, c’est fatiguant.
    Le plus dur était les periodes de maladie quand ils étaient petits: 1 était malade et les autres suivaient…
    Malgré tout le travail, je les aime et c’est un vrai bonheur!

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here