Accoucher sans péridurale : on l’essaye ou pas ?

© metro.co.uk

Pour que la gent féminine accouche sans douleur, la péridurale est la solution la plus efficace. En France, 80% des femmes en ont une. Alors, pourquoi accoucher sans péridurale, alors que l’on a cette solution miracle entre les mains ? Explications.

En général, les femmes optent pour la péridurale pour ne sentir aucune douleur en accouchant. C’est une solution de plus en plus utilisées par les futures mamans.

Il semble que la génération actuelle des femmes ne veut plus souffrir comme leurs mamans et grands-mères.

Selon les résultats de la dernière étude nationale de périnatalité, 80% des femmes ont bénéficié d’une péridurale en 2016, ce qui représente le taux le plus élevé au continent européen.

Or, il faut savoir que les femmes qui refusent cette solution deviennent de plus en plus nombreuses. Elles disent NON à la péridurale et préfèrent la méthode naturelle. Comment peut-on donc accoucher sans péridurale ?

Pour plus d’informations, nous avons posé la question à Aurélie Surmely, sage-femme, YouTubeuse, et auteure du livre « Accoucher sans péridurale ». Découvrons la réponse ! Elle nous a répondu en détail.

Pourquoi accoucher sans péridurale ?

Ces dernières années, les gens ont tendance à éviter ce que la société nous impose et optent pour de nouvelles alternatives bénéfiques pour notre santé. Nous pouvons citer, par exemple, l’alimentation Bio, qui devient de plus en plus plébiscité. La population préfère opter pour une alimentation de plus en plus saine !

Pour donner vie à leur bambin, les femmes sont à la recherche de nouvelles solutions pour vivre le moment à fond et être impliquée à 100% dans la naissance de leur bébé. Elles sont nombreuses à éviter la péridurale.

Est-ce qu’il y a vraiment des bénéfices ?

Et si on évite la péridurale ? Quels sont les bénéfices ? Tout d’abord, il faut savoir que vous éviterez les produits chimiques de l’anesthésie, et en général la médicalisation.

A noter que cette dernière perturbe la dynamique de l’accouchement. Ce n’est pas bon pour la santé de la femme !

Il est donc préférable d’éviter cette technique et d’accoucher naturellement. C’est ce que les femmes font depuis des milliers d’années. Ainsi, la femme peut écouter ses sensations quand elle accouche, prend la position qui la soulage le plus, etc.

D’ailleurs, Aurélie Surmely a vu beaucoup de femmes accoucher sans péridurale, de manière facile et simple. Elles n’ont eu aucun souci !

Accoucher sans péridurale permet à la gent féminine de découvrir sa force et son courage. De cette façon, elle prendra conscience de ses vraies capacités, ce qui peut changer toute sa vie par la suite.

La future maman peut également avoir plus confiance en soi, puisqu’elle se sentira plus courageuse. Vous avez sûrement intérêt à accoucher de façon naturelle.

Attention ! Les contractions sont très douloureuses !

Comme vous le savez sans doute, l’accouchement fait mal. C’est certain ! Or, il faut savoir que la notion «  douleur » est subjective, et n’est donc pas vécue de la même façon d’une femme à l’autre, d’un accouchement à l’autre.

Dans son bouquin, Aurélie, la sage-femme, n’utilise pas le mot « douleur » et le remplace par le concept « sensation intense ».

Pourquoi ? Ne vous précipitez pas ! On va vous expliquer tout. Si la femme répète des phrases telles « les contractions, c’est l’horreur », « j’ai très peur, je vais avoir mal », le cerveau prend ces informations, les associe, et fait comprendre à la femme que : accouchement = douleur !

Pour que la femme accouche sans péridurale, il est indispensable qu’elle accepte les sensations très intenses, et surtout ne pas lutter contre les contractions mais les accompagner.

Pour cela, vous devez vous préparer physiquement, psychologiquement et aussi sur le côté environnementale.

Quant à ce dernier élément, Aurélie indique qu’il est important d’installer un petit tapis de sol, des coussins, une lampe avec une lumière douce, etc.

Cela va vous aider énormément !

Comment se préparer à un accouchement sans péridurale ?

Mesdames ! Un accouchement sans péridurale se prépare. Alors, comment peut-on faire ? Pas de panique ! Nous vous dirons tout.

Tout d’abord, il est conseillé de contacter une sage-femme qui peut tout vous expliquer. Il faut lui décrire votre projet de naissance et lui dire tout.

N’ayez pas peur ! L’experte peut vous donner plus de conseils pour choisir la position idéale, savoir comment bouger, ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter, etc.

Il faut savoir que les huit séances de préparation à la naissance sont importantes pour que la femme prenne confiance en elle et en son corps.

N’oubliez pas de vous renseigner auprès de vos amies et collègues qui ont déjà eu la « chance » d’avoir un bébé, contacter des professionnels, regarder des vidéos sur la toile, lire les discussions sur les forums et les réseaux sociaux, etc.

Et le futur papa ?

Et si le futur papa comprend que sa femme veut accoucher sans péridurale ? Comment peut-il réagir ? Il doit se préparer sûrement, non ? Pour cela, le couple doit certainement en discuter pour prendre une décision ensemble.

Si le futur papa accepte l’idée, il est important qu’il soit présent au moment de l’accouchement pour qu’il apporte un soutien moral à sa femme.

Mais comment peut-il aider sa femme au juste ? Le papa peut tout simplement l’aider à faire la vaisselle ou à préparer les repas, la masser, créer une bonne atmosphère à la maison, la booster par des paroles et des gestes, etc.

Et si la femme « craque » en cours d’accouchement ?

Quand une femme décide d’accoucher sans péridurale, il se peut qu’elle « craque » en cours d’accouchement. Ne vous en faites pas ! C’est tout à fait normal.

Si c’est le cas, sachez qu’il ne faut pas faire marche arrière. Vivez le moment à fond et soyez en accord avec votre corps ! C’est le seul conseil que l’on peut vous donner. Bon courage Mesdames !

Avant de quitter le site je vous propose de lire aussi : TOP 8 astuces pour bien gérer la douleur pendant le travail et l’accouchement.

Voir les commentaires (6)

  • Mes deux filles je les ai mises au monde sans péridurale , l’une 7lbs et l’autre 7.1lbs .

  • J'ai accouché de mes 3 enfants sans péridurale et je n'ai aucun regret.
    Pour mon premier, ça a été une évidence. Je me devais de mettre qu monde mon enfant sans péridurale comme l'avait fait ma mère et ma grand-mère. Je me sentais capable et je suis fière aujourd'hui de l'avoir fait.
    J'ai accouché sans péridurale pour mon deuxième et aucun regret.
    Et pour ma dernière, je n'ai même pas eu le temps de monter dans la voiture, a peine 4 contractions et mlle est sortie à la 5ème, dans notre salle de bain.
    J'ai constaté que faire des mouvements circulaires avec les hanches (comme si on faisait du houla hoop) soulageait énormément...
    Si c'était à refaire, je le ferai sans aucune hésitatio !

  • Moi mon deuxième je voulais faire sans et c’est ce que j’ai fait jusqu’à dilatation 6 et le médecin et venu me dire je respecte votre volonté mais vous avez quand même un beau bébé 4kilo 100 et s’il y a des complications et qu’il faut opérer on n’aura plus le temps d’anesthésier alors j’ai paniqué et j’ai dit ok . Mais la prochaine fois ça sera non 🤞🏼 et peut importe les conséquences allez courage après tous il y a des femmes qui ont 7 à 8 et il n’y avait pas de péri .